Zéro absolu

Bonjour,

Si vous avez choisi Dubaï comme destination pour vos vacances cet été, vous serez sans doute ravi d’avoir bien chaud sur une belle plage de sable fin.
Les 40°C à l’ombre sont fréquents dans cette région du monde.  Et comme de l’ombre, il n’en traîne pas des camions là-bas, vous vous retrouvez bien vite dans le rôle de l’écrevisse.

Alors pourquoi faire simple quand on peut tout polluer ?

Vous avez trop chaud dans un des endroits les plus chauds au monde ?  Qu’à cela ne tienne, il suffit de passer faire un petit tour par le frigo pour vous rafraîchir.
Et en matière de frigo, les Emirs ont inventé le nec plus ultra.

Prenez cette belle plage de sable fin si brûlante sous vos pieds, et incorporez-y des canalisations par lesquelles circulent un liquide de refroidissement et voilà: vous ne vous brûlerez plus les pieds.

Notez que l’on est plus à une incohérence près: après les aircos automobiles et domestiques sous les latitudes belges ou même encore plus polaires, après les terrasses chauffées où peuvent aller s’empoisonner les fumeurs sous les mêmes froides latitudes, voilà qu’on va réfrigérer les plages les plus chaudes au monde.

Et après, ce sera quoi ?  Les saunas au pays des esquimaux ? (ah flûte; ca existe déjà…) ?   Les pistes de ski indoor en plein désert ? (Re-zut, ca existe aussi).

Et après, on s’étonne que la consommation mondiale de combustibles fossiles a tendance à augmenter (non obstant les effets de la crise économique), et cela, malgré les innombrables initiatives en matière de réductions des-dites consommations.

J’ai même d’ailleurs entendu récemment dans une réunion publique concernant un projet éolien dans ma région l’argument de la non-réduction des consommations mondiales comme une preuve que l’éolien ne serait pas efficace…

Je sais pas vous, mais là, j’ai vraiment l’impression qu’on tourne en rond, non ?

Publicités

6 commentaires sur “Zéro absolu

  1. @Dimitri: Je te rassure: moi non plus 😉
    @Cédric: ‘Tention: il fait vraiment TRES chaud là-bas…
    @Lècia: Et pourtant il y a aussi de belles initiatives à Dubaï, comme ces tours équipées d’éoliennes qui produisent l’énergie pour l’airco. Mais effectivement, il suffit d’une idée malheureuse, comme celle-ci pour ruiner tout l’intérêt écologique.

    J'aime

  2. Et comme le pétrole provient de chez eux, quand il sera trop cher pour nous, ils pourront quand même continuer à réfrigérer leurs plages.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.